The Good, The Bad & The Queen

Pochette

The good, the bad & the... est diffusé sur

  • Addict Alternative
  • Addict By La Détente Générale
  • Addict Lounge
  • Addict Rock
  • Addict Star

Biographie

A près Gorillaz et Mali Music, The Good, the Bad and the Queen s’avère être l’énième projet de Damon Albarn (chanteur du groupe anglais Blur).

Présenté au départ comme un projet solo de Damon Albarn, produit par Danger Mouse, NME a révélé fin juillet 2006 que le projet était en fait un nouveau groupe formé par Damon Albarn. Donc formé courant 2006, ce groupe a la particularité d’avoir pu rassemblé des personnalités majeures de la scène rock : Albarn s'est entouré du bassiste de The Clash Paul Simonon, de l'ancien membre de The Verve, également guitariste de Gorillaz sur le dernier album (Demon Days) Simon Tong, et du pionnier de l'afrobeat, batteur de Fela Kuti, Tony Allen.

Le premier single, Herculean, est sorti en édition limitée le 30/10/06 pour un seul jour, où il atteint la place 22 des charts britanniques. Le second single, Kingdom of Doom, est dans les bacs depuis le 15/01/07.
Le groupe a sorti son premier album éponyme The Good, The Bad & The Queen le 22 janvier 2007, le succès a été immédiat puisque l’album s’est hissé au deuxième rang dans le classement des tops albums en Angleterre. Les 12 titres de l’album forment une unité, un univers dont Londres est le centre. Certains des membres habitent dans la capitale anglaise et ont livré ici leur point de vue sur cette ville. Plutôt sombres dans les thématiques et ambiances, les compositions empruntent au reggae, à la folk, mais aussi à l’électro. Pour la petite anecdote, le titre "Green Field's est à l’origine un titre qu’Albarn avait composé pour Marianne Faithfull. Cette dernière l’a interprété sous un nom différent, "Last Song" (sur l’album Before the Poison).

Lorsque les 4 artistes partent alors sur la route pour une grande tournée mondiale. Sur scène, ils sont rejoints par quelques musiciens supplémentaires, dont 4 cordes. La fin de chaque concert de cette tournée est marquée par la présence également d'Eslaam Jawaad, en guest, pour la chanson "Mr. Whippy" (cette chanson est également disponible, toujours avec Eslaam Jawaad, sur la face-b du maxi d'"Herculean").

User-contributed text is available under the Creative Commons By-SA License and may also be available under the GNU FDL.

Source : lastfm

Tags

alternative, indie, indie rock

Discographie

Artistes Similaires

ÉCOUTEZ-NOUS PARTOUT