Kylie Minogue

Pochette pour kylie-minogue.jpg

Kylie minogue est diffusé sur

  • Addict Alternative
  • Addict By La Détente Générale
  • Addict Lounge
  • Addict Rock
  • Addict Star

Biographie

K ylie Ann Minogue est une chanteuse et actrice australienne, née le 28 mai 1968 à Melbourne, en australie. Elle a vendu a travers le monde près de 85 millions d' albums.

Des débuts dans la télévision (1980-1985) :
Avant d'être chanteuse, Kylie commence en tant qu'actrice : en effet, Kylie obtient son premier rôle télévisé à l'âge de 11 ans dans la série télévisée australienne Skyways puis à 12 ans, en 1980, en réussissant avec succès le casting de la série The Sullivans, une série se déroulant durant la Seconde Guerre mondiale. La jeune Kylie y joue le rôle de Carla, une petite orpheline recueillie par des soldats. Malheureusement, ce personnage meurt dans les épisodes qui suivent. Toujours en 1980, Kylie apparaît dans la série nommée Skyways, série (à faible budget) dans laquelle elle joue Robin, la sœur du héros (interprété par Jason Donovan).

Il faudra attendre les années 1984-1985 pour que la carrière d'actrice de la jeune fille reprenne : Kylie obtient en effet le rôle de Charlotte Kernow dans la série The Henderson Kids, une série qui narre les aventures de deux enfants recueillis par leur oncle : Tamara et Paul. Kylie joue le rôle de la meilleure amie de Tamara. La présence de Kylie sera de courte durée puisqu'elle apparaîtra dans les 12 premiers épisodes seulement ; c'est pourtant dans l'un d'entre eux que le public australien découvrira Kylie en train de pleurer pour la première fois à l'écran. Le second rôle obtenu durant ces deux années est le rôle d' Yvonne la Terrible dans la série Zoo Family, une enfant turbulente qui sème, le temps d'un épisode, la zizanie dans le petit zoo.

Neighbours & Locomotion : les deux événements qui vont changer la vie de Kylie (1986-1987) :
Après l'obtention de son diplôme en Arts (et accessoirement, après l'envoi d'une démo qui ne permit pas à Kylie de trouver un label), Kylie souhaite poursuivre sa carrière d'actrice. En 1986, Kylie réussit un casting pour le soap Neighbours, soap qui raconte les aventures et les histoires de cœur d'un groupe de voisins dans une banlieue imaginaire de Melbourne (ville de naissance de Kylie pour l'anecdote). Kylie y joue le rôle de Charlene Mitchell, une jeune fille plutôt garçon manqué (et accessoirement un des jeunes rôles chargés de remonter l'audience de la série qui ne marchait pas fort au début) qui tombe amoureuse de Scott Robinson, garçon interprété par Jason Donovan (Kylie devient aussi dans la vraie vie, la petite amie de Jason). Kylie devait rester 13 semaines dans la série mais cependant, l'histoire d'amour entre Scott & Charlene se révèle être une véritable mine d'or pour les producteurs de la série car c'est grâce à cela que les audiences de la série remontent de manière considérable.

L'apogée de la série se produit en 1987 lors de la diffusion du fameux épisode du mariage entre Scott et Charlene. À noter que c'est aussi à ce moment-là que le premier single de Kylie, sous Mushroom Records, est édité : Locomotion, chanson qui date de 1964 et qui fut l'unique de Little Eva, l'interprète originale du titre (composé par Carole King et Gerry Goffin). Kylie avait chanté cette chanson lors d'un gala en l'honneur d'une équipe de football : c'est un succès tel que l'entourage de Kylie la pousse à enregistrer une démo de la chanson, démo qui intéressera Mushroom Records (qui fit signer un contrat à Kylie. C'est aussi à ce moment-là que Kylie signe avec Terry Blamey, son manager) Pour être sur que la chanson marche, le label décide que Kylie et Charlene devaient être indissociables! Et ça marche! « Locomotion », produite par Mike Duffy des studios PWL, obtient la première place du classement australien et ce, durant 7 semaines faisant ainsi de cette chanson, la plus vendue de l'année 1987 (et accessoirement de la décennie) avec plus de 210 000 exemplaires vendus.

1988 - 1992: les années PWL [modifier]
Après cet essai musical très concluant, il est plus ou moins logique que Kylie, âgée de 19 ans à l'époque, poursuive sa carrière musicale: c'est chose faite à la fin de l'année 1987. En effet, Kylie et son manager se rendent à Londres lors d'une pause dans le tournage de « Neighbours » afin de rencontrer Pete Waterman des studios PWL. D'après les diverses biographiques, Pete Waterman avait oublié de dire à ses deux associés Mike Stock et Matt Aitken qu'il s'était associé à Mushroom Records pour aider Kylie à percer. Malgré tout, la jeune femme enregistre « I Should Be So Lucky », chanson qui fut écrite et composé en quelques instants (toujours selon les mêmes biographies en question). Ce single sortira en Janvier 1988, mois où l'Australie fêtait son bicentenaire: celui-ci obtient un grand succès en se classant n°1 dans une dizaine de pays (dont l'Angleterre et l'Australie) ainsi que dans le top 10 de plusieurs pays comme la France. À noter que cette chanson obtient également la 28ème place aux USA; classement plutôt raisonnable concernant Kylie dans ce pays. Suivront au cours de cette même année 1988, les singles « Got To Be Certain », « The Locomotion » (retravaillé par S/A/W pour la sortie européenne) et « Je Ne Sais Pas Pourquoi » (sortie en double single avec « Made In Heaven », une chanson non-issue de l'album), chansons extraites du tout premier album de Kylie Minogue sobrement nommé « KYLIE »: l'album comme les singles obtiennent tous un grand succès et ce, plus particulièrement en Europe, Asie (continent qui voit la sortie des chansons « It's No Secret » et « Turn It Into Love ») et Océanie. À noter que « Locomotion » fut le premier et dernier gros tube de Kylie aux USA jusqu'à la sortie de « Can't Get You Out Of My Head ».

Décembre 1988 voit la sortie de la chanson « Especially For You », une chanson d'amour très sirupeuse qui est en fait un duo entre Kylie et Jason Donovan : la chanson permet à Kylie de terminer l'année écoulée en beauté puisque la chanson rentre 2ème du classement britannique. Cette chanson sera également le premier n°1 de l'année 1989 en Angleterre et les ventes de la chanson sont de l'ordre de 900 000 copies. « EFY » est un grand tube dans la plupart des pays à l'exception des USA, pays qui ne sortira pas la chanson.

Il est évident que la rencontre avec le chanteur d'INXS Michael Hutchence, en 1990, a marqué un tournant dans la carrière musicale de Kylie Minogue. Ce dernier a convaincu la chanteuse australienne de quitter ses producteurs anglais et d'écrire ses propres chansons. Ainsi, la parution de l'album « Rhythm of love » reflète le désir de changement : outre les morceaux dance produits par Stock, Aitken et Waterman, figurent des chansons funk produits par des indépendants et co-écrits avec Kylie Minogue. En effet, liée par un contrat, la chanteuse ne put quitter définitivement ses producteurs anglais. Il faudra attendre 1995 pour voir la chanteuse voler de ses propres ailes.

La rencontre avec Michael Hutchence n'aura duré que quelques mois. Kylie amoureuse, c'est la Kylie des tubes « Better the devil you know » et « Step back in time ». Les clips de la rupture, ce sont « What do i have to do » et « shoked », dans lesquels elle apparaît comme provocante. Les couleurs sont sombres. Le sexe n'est pas loin. Kylie commence à casser son image de sucre d'orge.

Le disque qui suit, « Let's get to it », ainsi que le best of, ont sans doute dû être un pensum pour la chanteuse australienne, qui ne voulait décidément plus travailler avec ceux qui l'ont rendue si célèbre. Dans « Let's get to it », les producteurs Stock Aitken et Waterman ont essayé de suivre la transformation de Kylie. mais l'album n'est pas convaincant pour le grand public. Il aura peu de succès commercial mais reste l'un des plus personnels de Kylie.

1994 - 1999 : les années Deconstruction [modifier]
1994 est l'année de tous les changements : changement de maison de disque (Decontruction), de registre musical (registre underground, expérimental). L'album s'appelle tout simplement « Kylie Minogue ». Le premier titre aura un certain succès en Europe et deviendra même un morceau culte, car il rappellera le début de la naissance de Kylie en tant qu'artiste. « Confide in me » est une chanson au rythme lent, classe, accompagné de violons. la voix est posée. La diction est parfaite. Kylie est en quête de qualité musicale. Son allure change également. Quand elle vient chanter confide in me sur les plateaux télés (chez Jacques Martin, par exemple), elle est vêtue d'une robe en soie rouge, échancrée jusqu'en bas du dos. ses cheveux sont crêpés. Elle chante accompagnée de violonistes. Le titre suivant, "Put yourself in my place" avec son clip très "Barbarella" aura également un certain succés. Le single "Where is the feeling?", réenregistré et remixé pour l'occasion n'aura pas le succés prévu, dû certainement à l'écart de temps qui le sépare du single précédent.

En 1995, son duo avec Nick cave « Where the wild roses grow », ballade sombre et morbide, aura également un certain succès auprès des adolescents en proie à une crise existentielle. Car c'est bien ce qui arrive à Kylie Mingogue. Elle ne cesse de casser l'image façonnée par ses producteurs anglais, mais ne sait pas où elle va, ni ce qu'elle veut. L'Angleterre la délaisse peu à peu. Kylie s'isole tout en se perfectionnant musicalement. Pendant un tour des Etats-unis en voiture avec son compagnon, le photographe et réalisateur de clip Stéphane Sédnaoui, elle écrit l'album le plus intimiste et réussi sur le plan musical s'appellera « Impossible princess » : l'album d'une chanteuse qui ne peut plus faire rêver. La sortie de l'album sera repoussée de par le décés de la princesse Diana. Les singles tirés de cet album ne rencontreront malheureusement pas leur public.

Néanmoins, Kylie part en Australie en 1998 et réalise une performance proche du public et très appréciée lors du Intimate & Live Tour.

1999 - 2005 : de Parlophone à une interruption soudaine [modifier]

Kylie Minogue est The ShowgirlKylie signe avec Parlophone en 1999. La maison de disques lui permet de sortir immédiatement avec des moyens importants le single de sa relance: Spinning Arround. Dans le clip, Kylie porte un short ultra court doré qui est depuis devenu mythique, et elle joue une allumeuse ultra-sexy dans une boîte aux tons modern-disco. « On a night Like this » connaît aussi un succès planétaire ; Kylie le chante pour les J.O. de Sydney en 2000. D'autres titres de l'albums sont très réussis ; Light Years reprend la ligne de basse de I feel Love de Donna Summer, et Kylie sémontre sur ce titre l'étendue de l'émotion qu'elle peut communiquer dans un registre plus aigu que la moyenne. « Your Disco needs you » est un point d'honneur pour l'hommage que représente cet album pour le disco. Kylie fait une tournée appelée « On A Night Like This Tour » en 2001, basée sur les chansons de l'album « Light Years ».

En 2001, elle connait l'un de ses plus grands succès avec le single « Can't get you out of my head ». L'album « Fever » est un énorme succès planétaire. Il comprend en effet des morceaux très appréciés : « love at first sight », « in your eyes », « come into my world ». Suite à ce succès Kylie entame une grande tournée dans le monde entier : KylieFeverTour-2002 . Le DVD du concert « FeverTour » est élu meilleur live de l'année. Kylie est très expressive dans ce live, et chante pendant plus de deux heures en changeant de tenue à des vitesses impressionnantes. Les chorégraphies sont très hétéroclites, mais le concert est conçu suivant une ligne directive, qui nous ramène d'un monde futuriste trop mécaniste à des valeurs d'amour simple, en passant par des tableaux issus de la culture populaire: Orange Mécanique, Donna Summer voire même Eminem. Le concert a un équilibre impressionnant et comporte des perspectives multiples et très abouties qui permettent à chacun de trouver le moyen de vibrer en accord avec la voix de Kylie.

En 2003, Kylie sort un nouvel album (qui est à ce jour son dernier,hors compilations et live):Bodylanguage. Cet album a moins de succès commercial que le précédent même si Slow est le 7ème single numéro un des charts de Kylie. Red blooded Woman et Chocolate sont les titres clés de l'album. L'album est basé sur une personnalisation « kyliesque » de Brigitte Bardot. Pour cela, Kylie change de look par rapport au dernier album Fever. L'aspect artistique de ses clips est vraiment détaillé, le choix des nuances de couleur est appréciable,et Kylie réussi très bien à exprimer la femme ultra-sensuelle autant dans les clips de l'album que sur scène.

En 2004, Kylie sort Ultimate Kylie, qui est une compilation de ses plus grands succès réunis sur 2 cds. Elle y inclut deux nouveaux singles "I believe in you", qui nous présente Kylie très sensible (voire fragile) et "Giving you up".Par la même occasion elle sort un DVD de ses clips aussi appelé Ultimate Kylie avec en bonus sa performance aux Brits awards de la chanson "can't get blue monday out of my head".

Néanmoins, en 2005 Kylie entame une tournée mondiale de ses plus grands succès, un greatest hits tour intitulé Showgirl. Le live est très soigné, les chansons sont brillantes, mais on sent que Kylie est moins resplendissante qu'à son habitude, même si elle reste extraordinaire dans quelques moments du show. En mai 2005, elle annonce effectivement l'interruption de sa tournée pour cause de début du cancer du sein.

2005 - 2007: le rétablissement de Kylie et le retour triomphal sur scène [modifier]
Kylie se fait donc opérer et suit une chimiothérapie qui l'affaiblissent considérablement jusqu'à la fin de l'année 2005. Néanmoins, le soutien de ses proches, de sa famille et aussi de ses fans l'aide à conserver une détermination. Ayant donc la volonté de guérir afin de continuer sa vocation, Kylie réapparaît en public en début d'été 2006. Elle a perdu des cheveux et est encore marquée, mais ses sourires sont plus sincères et expriment la continuité de son ambition de pop princess. Elle annonce donc une nouvelle tournée en août 2006: tournée qui commence en novembre 2006 à Sydney, en Australie.

Showgirl: Homecoming Tour est vraiment accueilli comme une incarnation des concepts de beauté, d'amour de mode totalement réussi. Les costumes n'ont jamais été aussi impressionnant dans n'importe quel show: les plus grands noms de la couture (Dolce & Gabbana, Lagerfeld, etc.) livrent des créations brillantes. Les chorégraphes réinventent les passages du tour précédent: le jeu de Kylie est excellent. Surtout, la voix de Kylie semble avoir atteint une nouvelle dimension dans l'expressivité. Kylie doit s'arrêter et danse moins, mais son contact avec le public est réel et sa vocation de chanteuse populaire s'exerce avec brio. Le live continue en janvier 2007 à Londres et Manchester. Pour le nouvel an, Kylie donne un concert exceptionnel à Wembley à Londres. Suite à une légère grippe, elle repousse deux concerts à Manchester. Néanmoins, son tour s'achève sur une note très positive. Le CD du concert est sorti en février 2007.

Actuellement, Kylie sort un nouvel album « X ». Un nouveau titre White Diamond, qu'elle a coécrit avec les Scissor Sisters est chanté dans son concert et donne un avant-goût de l'album. D'ailleurs, plusieurs titres sous forme de démo plus ou moins travaillées ont fait leur apparition sur internet à l'insu de la maison de disque et de Kylie elle-même.

« X » sort le 26 novembre 2007.

User-contributed text is available under the Creative Commons By-SA License and may also be available under the GNU FDL.

Source : lastfm

Tags

dance, electronic, female vocalists, pop

Discographie

Artistes Similaires

ÉCOUTEZ-NOUS PARTOUT