Supertramp

Pochette pour supertramp.jpg

Supertramp est diffusé sur

  • Addict Alternative
  • Addict By La Détente Générale
  • Addict Lounge
  • Addict Rock
  • Addict Star

Biographie

S upertramp est un groupe de rock progressif britannique créé en 1969 par Rick Davies et Roger Hodgson. Il réalisa ses plus grosses ventes dans les années 1970.

Initialement, la musique de Supertramp est composée d'ambitieux albums-concepts, mais le groupe sera plus connu par la suite pour ses chansons « beatlesques » comme Dreamer, Give a Little Bit, The Logical Song et Goodbye Stranger. Malgré son succès commercial, le groupe n'a jamais déclenché le fanatisme du public ; ainsi, même à l'apogée de leur popularité, les membres du groupe pouvaient encore sortir sans crainte d'être reconnus.

Avec Crime of the century ils ont produit un des meilleurs albums de tous les temps.

Supertramp est créé en 1969 suite à l'audition de Roger Hodgson par Rick Davies. Ces deux musiciens composeront ensuite la majeure partie des chansons du groupe, dont ils seront en quelque sorte les leaders.

Rick Davies est né en 1944 dans une famille d'ouvriers. Il découvre la batterie à 12 ans, et découvre dans le même temps Gene Krupa et son morceau Drummin' Man, qui exerce sur lui une forte influence. À l'âge de 15 ans, il entre dans une fanfare, puis dans un groupe de rock, Vince and the Vigilantes. Il écoute alors du rythm and blues, notamment Little Richard, Fats Domino et Chuck Berry. À la Swindon Art School, il monte un groupe de blues avec Raymond O'Sullivan (qui prendra plus tard le nom de Gilbert O'Sullivan et connaîtra un succès international), Rick's Blues, qu'il dissout pour aller travailler comme soudeur lorsque son père tombe gravement malade. Il rejoint les Lonely Ones, un groupe de soul mené par Noel Redding (futur bassiste de Jimi Hendrix Experience), en septembre 1966. Les Lonely Ones partent en tournée en Europe et s'installent à Genève en 1967, où ils se rebaptisent The Joint.

Roger Hodgson est né en 1950 dans une famille aisée. Il commence à jouer de la guitare à 12 ans, âge auquel il est envoyé dans un pensionnat pour garçons par sa mère. Il quitte l'école à 18 ans et fonde un groupe, People Like Us, avec lequel il enregistrera un 45 tours intitulé Duck Pond, qui sort en mai 1968. Le groupe est rapidement dissout mais, notamment grâce à l'aide d'un roadie de Traffic, Hodgson enregistre quelques morceaux en studios, dont Mr. Boyd avec Elton John, inconnu à l'époque.

En 1969, Rick Davies se produit au P.N. Club de Munich avec son groupe The Joint. Cette prestation est remarquée par un millionnaire néerlandais, Stanley August Miesagæs (Sam). David Llywelyn, alors manager du groupe, réussit à convaincre Miesagæs de financer le groupe.

Mais Sam décide après quelque mois d'arrêter d'aider The Joint. Le groupe se dissout alors. Cependant, Sam, impressionné par le talent de Rick Davies, lui propose un soutien financier s'il crée un nouveau groupe. Davies place alors une annonce dans le journal musical Melody Maker pour une audition baptisée « Genuine Opportunity ».

Roger Hodgson, poussé par sa mère, se présente à l'audition avec une guitare acoustique, et joue Dear Mister Fantasy de Traffic. Rick Davies, fasciné par la voix d'Hodgson, le choisit. La première version de Supertramp est alors composée de Rick Davies, du chanteur, guitariste et claviériste Roger Hodgson, ainsi que de Richard Palmer (guitare, balalaïka, chants), un passionné de The Band et de Traffic qui écrira quelques chansons pour King Crimson, et de Robert Millar (percussions, harmonica), parfois appelé Bob Millar. À cette époque, les membres du groupe s'entendent très mal.

Le groupe va brièvement se choisir le nom de Daddy pendant quelques mois avant de devenir, sur les conseils de Richard Palmer, Supertramp, d'après le nom d'un roman écrit par William Henry Davies en 1908, intitulé Autobiography of a Supertramp (littéralement, L'Autobiographie d'un super-clochard).

Sam finance donc le groupe, mais celui-ci est loin de vivre dans l'opulence. De ce fait, Sam Miesagæs paie le matériel et avance de temps à autre un peu d'argent lorsque cela s'avère indispensable. Le groupe retourne donc se produire au P. N. Club de Munich, à un rythme de cinq à sept concerts par jour.

Premiers albums :

De retour au Royaume-Uni, Supertramp émet le souhait de sortir un 33 tours. Sam va alors utiliser son carnet d'adresses et en parler à Bill Wills, manager de Peter Sellers. Au fil des contacts, le groupe obtient un contrat chez A&M Records.

Supertramp répète aux Morgan Sound Studios de Londres et décide, comme Spooky Tooth et Traffic, de travailler uniquement la nuit entre minuit et six heures du matin environ, et de s'autoproduire.

Leur premier album, Supertramp, sort en août 1970. Les morceaux ont globalement été écrits par Hodgson, Davies et Palmer, les deux premiers écrivant la musique, et Palmer les paroles. La pochette de cet album représente un visage enclos dans une rose, sur fond noir. Bien qu'intéressant musicalement, il ne connaît pas le succès commercial.

Dave Winthrop (flûte et saxophone) rejoint le groupe pour son premier concert au festival de l'île de Wight. Fin 1970, Richard Palmer quitte le groupe, suivi de Robert Millar, début 1971.

Désireux de trouver le succès, Davies et Hodgson essaient de changer de style musical et de recruter d'autres membres pour leur prochain album. Frank Farrell (basse) et Kevin Currie (percussions) remplacent Millar et Palmer. Roger Hodgson passe à la guitare.

Leur nouvel album, Indelibly Stamped, présente un son plus rock, ressemblant aux tubes des Beatles, une approche plus commerciale et une pochette plus racoleuse représentant une poitrine de femme tatouée. Malgré cela, les ventes n'augmentent pas, et on parle plus de la pochette de l'album que de l'album lui-même.

User-contributed text is available under the Creative Commons By-SA License and may also be available under the GNU FDL.

Source : lastfm

Tags

70s, classic rock, pop, rock

Discographie

Artistes Similaires

ÉCOUTEZ-NOUS PARTOUT